Panier-repas à l’école : la solution végane

En tant que parents d’élèves végétariens et végétaliens, nous considérons que le panier-repas serait une solution correcte pour les enfants, notamment pour les familles véganes. A ce jour, cette option reste implicitement interdite, exceptée pour les cas d’allergies ou d’intolérances.

En attendant un menu végétalien

Bien entendu, un menu optionnel végétalien équilibré, directement délivré par la cantine chaque jour, serait l’idéal pour convenir à de nombreuses familles : végétariennes, végétaliennes, intolérants aux produits laitiers, intolérants aux œufs, ainsi que les familles de confession musulmanes, juives, hindous.

Cependant, à l’heure actuelle, la seule mise en place d’une simple option végétarienne, qui contient donc encore des œufs et des produits laitiers, est encore très rare en France. Une première étape consisterait donc à favoriser la généralisation de cette option à tous les établissements de restauration.

cantine, pas d'option végétarienne

Le panier-repas, un choix courant à l’étranger

La gestion de paniers-repas serait-elle trop difficile pour le personnel de cantine ? Elle n’est en tout cas pas impossible, puisque c’est une habitude tout à fait banale pour les écoles d’autres pays : la Belgique, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Québec, le Canada, les Etats-Unis. D’autres pays sont sûrement concernés, mais je n’en n’ai pas encore la confirmation.

Témoignages de parents végétariens

Voici quelques témoignages qui m’ont été adressés, lorsque j’ai annoncé sur les réseaux sociaux que les paniers-repas étaient interdits en France. Je vous les partage car je les trouve très révélateurs du retard de notre pays :

« Ça me fait toujours bizarre d’entendre dire qu’en France les enfants ne peuvent pas emporter leur lunch. Au Québec, tout au long de mon primaire, secondaire, cégep (ndlr : collège) et université, j’avais ma boîte à lunch avec un ‘ice pack’ pour garder le tout au frais… Je n’ai jamais mangé à la cantine. »

« Au Canada, les enfants emportent à l’école leur déjeuner. On a le choix de son repas, je préparais les menus de ma fille la veille. »

« En Belgique, partout et dans toutes les sections, on a le choix d’emporter son repas. Pas de blabla chaîne du froid… J’avais mes tartines dans ma boite toute mon enfance et c’est ridicule que la France l’interdise… »

« Je suis scotché de savoir qu’en France, ils ne peuvent pas emporter leurs repas à l’école ! J’ai 47 ans et j’ai toujours emporté mon repas à l’école, mes enfants également. Jamais nous n’avons été malades ou quoi que ce soit par rapport à la chaîne du froid. C’est dingue ça… »

En France, la peur de la contamination

Les services de restauration scolaire sont soumis à de nombreuses réglementations en matière d’hygiène. Depuis 2006, les pays de l’Union Européennes doivent se conformer à un ensemble de textes législtatifs, regroupés sour le nom de « Paquet hygiène ».

Les textes de référence

Voici la liste des textes législatifs français en matière d’hygiène alimentaire :

  • Le règlement (CE) n° 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l’hygiène des denrées alimentaires,
  • Le décret n° 2009-1121 du 16 septembre 2009 portant application de l’article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne l’hygiène des produits et denrées alimentaires destinés à l’alimentation humaine autres que les produits d’origine animale et les denrées alimentaires en contenant ;
  • L’arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d’entreposage et de transport de produits et denrées alimentaires autres que les produits d’origine animale et les denrées alimentaires en contenant.

Sources : fiche pratique cdg60.com

Pour aider les établissements de restauration à se conformer à ces règles d’hygiène, un « guide des bonnes pratiques d’hygiène et d’application des principes HACCP » a été validé par le ministère de l’agriculture.

Concernant les PAI

A ce jour en France, seuls les parents d’enfants allergiques ou intolérants peuvent fournir un panier-repas. Cette démarche est rendue possible à travers une demande de P.A.I. : Projet d’Accueil Individualisé, protocole élaboré par le médecin traitant et le médecin scolaire.

La fourniture de panier-repas dans le cadre d’un PAI est une « dérogation à l’arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d’hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social ». (article 3.2 de la circulaire no 2001-118 du 25 juin 2001)

Ce qui ressort de ces textes

Concrètement le sujet des paniers-repas hors PAI n’est pas abordé dans ces textes. Mais au regard des exigences en matière de traçabilité et de prévention de tout risque de contamination par des éléments extérieurs, leur interdiction est implicite. La crainte du non respect de la chaîne du froid est également un argument souvent avancé. Les communes, garantes du respect des normes en matière d’hygiène, refusent cette mise en place.

Nous demandons donc à ce que la France prenne exemple sur les pays cités plus haut. Nous demandons qu’une dérogation soit mise en place pour toute famille ayant un régime alimentaire spécifique, pour des motifs philosophiques. Cette dérogation permettrait aux parents de fournir un panier-repas lorsque l’établissement de restauration scolaire ne propose pas d’option appropriée au régime de l’enfant.

Pinterest

13 réflexions au sujet de « Panier-repas à l’école : la solution végane »

  1. Ma 3 ans est rentree en septembre a la maternelle et là encore impossible d’avoir ne serait-ce qu’un menu vg alternatif..
    Résultat nous prenons une assistante maternelle qui la récupère le midi et a qui on fournit les repas..
    Respecter ses convictions a un coût pour nous et bien d’autres familles..
    Et quel gâchis pour les elèves qui mangent a la cantine et qui laissent les 3/4 de leur assiette.. sans parler de l’equilibre alimentaire… VIVEMENT QUE CA CHANGE !!

    1. Bien d’accord avec vous, je trouve ça dingue que la France, pays qui promeut le bio, les protéines végétales (pour ne nommer que les bons points, on passe toutes les pubs sur la viande et la fameuse pub des produits laitiers, qui sont soit-disants nos « amis »), n’ai toujours pas proposé une mesure aux cantines, aussi simple que de proposer des aliments sans viande, etc.

  2. Ce que je ne comprendrai jamais c’est que ça ne dérange pas de donner aux enfants ou adultes des aliments remplis de pesticides…de métaux lourds…de perturbateurs endocriniens…d’additifs en tous genres etc…et rester buter sur le fait de mettre en place une alimentation qui conviendrai à tous (cela éviterai les discriminations aussi au niveau des religions mais aussi par rapport aux régimes alimentaires)et meilleure pour la santé…la France a un énorme souci à ce niveau et j’avoue qui si un jour je peux partir d’ici je partirai dans un pays bien plus avancé…Angleterre,Allemagne ou Canada…la France bouge lentement mais vraiment très lentement…

  3. « Nous demandons donc à ce que la France prenne exemple sur les pays cités plus haut » Je pense que c’est claire que la France n’a aucun intérêt à se baser sur des pays libéraux dont deux sont dans le classement des pays avec le plus d’obésité, sous prétexte que ça permet que certains enfant puissent bénéficier d’un meilleur repas, en accord avec les idées et la religions des parents.

    Si demain on permet des paniers repas, beaucoup d’enfants se retrouveront avec des sandwich des sodas ou presque rien dans leur lunchbox. Se battre pour des repas végan à la cantine c’est beaucoup plus responsable et social et permet aussi de sensibiliser de nouveaux enfants à cette alimentation.

    1. Bonjour Anne, je résultat ne serait pas forcément aussi négatif, la question a été pensée dans les pays concernés. Voici un témoignage que j’ai reçu d’un parents du Québec : « Au Québec si les parents mettent de mauvais aliments dans les lunchs des enfants, ils sont rencontrés par la direction de l’école et encouragés (fortement!) à mettre des items plus santé. Les lunchs de coca et chips sont quasi-inexistants car les coca, chips, biscuits, popcorn, etc. sont interdits. »

      1. Il faudra changer le statut des écoles françaises alors : le temps du midi est sous la responsabilité de la mairie, et le directeur de l’école n’a nullement son mot à dire.

        1. Bonjour Obiwan, je ne comprends pas bien le sens de cette remarque, je n’ai jamais fait mention du directeur de l’école dans l’article, il s’agit juste de demander le rajout d’une dérogation au même titre que le PAI.
          Si vous faîtes référence au témoignage du Québec de mon commentaire, le directeur de l’école peut très bien intervenir vis à vis du « comportement » de l’élève ou plutôt de ses parents.

      2. Bonjour Maman Carotte !

        Je suis désolée, je vais me répéter mais pour moi le problème reste le même. Pourquoi la France ne se base pas sur ces pays ? Parce qu’on a (en principe) une école gratuite obligatoire, un pays laïc, plus socialiste (en principe toujours) et moins d’obésité (mais ça c’est sur) que ceux cités en exemple. Donc il ne faut pas espérer que l’état se base sur le témoignage de végan heureux pour en tirer des conclusions positives.

        Pour moi le panier-repas, c’est déplacer le problème. Pourquoi se battre pour ça alors que ça serait bien mieux et bien plus sociale qu’il y ait des repas adaptés à tous à la cantine. En fait je condamne une peu l’idée d’une solution en apparence plus simple pour tous, mais finalement utopique.

        Ce que je veux dire c’est que ça serait le cadet des soucis d’une école publique du 93 de rappeler à l’ordre les parents qui mettent que de la junk food dans leur lunchbox (entre mon expérience et ma belle mère prof à saint denis, je n’exagérè pas).
        J’ai déjà essayé de demander à mon collège de venir avec ma propre nourriture, l’explication ce n’était pas la chaine du froid, c’était simplement : soit quelqu’un prend en charge l’enfant pendant la pause dej, soit l’école s’en occupe, et pour être sur de ne pas avoir des élèves sans repas où avec des repas trop pauvres/ gras, c’était cantine c’est tout. Je pense que quand il y a 10 classes par niveau dans une école du bassin minier -où la frite est considérée comme un légumes (j’ai fais un été au rayon surgelé près de Lens, hallucinant)- et où les parents ne peuvent pas payer leur factures, on a clairement pas envie de voir les enfants arriver avec son propre repas, et encore moins de le vérifier. (et là encore je parle de mon expérience).

        Je trouve aussi que les repas végétariens sont beaucoup plus intéressant que les repas omnivores, je ne suis pas du tout vegan mais j’aimerais beaucoup que ce soit proposé dans les cantines, ça permettrait de sensibiliser tous les enfants à cette alimentation et pas uniquement les convertis, il ne s’agit pas d’une religion donc pourquoi s’en empêcher !

        Je suis désolée si ça peut sembler agressive, mais je trouve juste que le panier repas est un « chacun pour soit » et que si il faut se battre pour l’imposer je prefererais qu’on se batte pour des repas végé à la cantine.

        1. non non c’est pas du tout agressif, c’est bien argumenté au contraire :)
          Alors je rappelle que « l’option végétarienne systématique et quotidienne » est la première revendication du groupe de parents d’élèves végétariens et végétaliens.
          C’est l’avancée la plus importante que l’on demande.
          http://mamancarotte.com/2017/01/19/cantine-parents-eleves-menu-vegetarien/

          Le hic, c’est que le jour où on l’aura enfin obtenu…. c’est que ça ne résoudra en rien le problème des familles véganes, qui ne souhaitent pas que leur enfant mange des plats pouvant contenir des œufs et des produits laitiers.

          Le panier-repas, nous demandons à ce qu’il puisse être mis en place dans le cas où l’établissement ne propose pas d’option compatible avec le régime de l’enfant.
          Donc le jour où l’option végétarienne sera enfin mise en place, les paniers-repas ne devraient concerner que les végétaliens, les allergiques et intolérants, ce qui ne devrait donc pas faire beaucoup de vagues.. :)
          Les paniers-repas des enfants allergiques sont-il plein de junk food ? J’en serais très étonnée, surtout qu’il est souvent demander, si je me souviens bien des témoignages, que les parents calquent le contenu des paniers-repas sur les menus de la cantine, afin que ce soit le plus ressemblant possible (info à confirmer).

          1. Merci beaucoup pour votre réponse !

            Je ne dis pas que les paniers végétariens soient plein de junkfood et je pense qu’ils sont meilleurs au contraire ! Je dis juste que le jour où ils seront autorisés, sauf dans le cas médical, donc à la demande de parents, dans ce cas on devra autoriser que tout élèves -même non vége, à ramène son panier, et dans ce cas si certains peuvent ne pas payer la cantine et veulent nourrir leur enfant de junkfood ça sera le cas. Jamais ils n’instaureront un système où profs, cantine, ou établissement devraient contrôler le panier de l’élève et si il se nourri correctement. Il y a beaucoup plus de chance que les cantines mettent en place des repas vege (à la vitesse oú les gens le deviennent j’en suis sur), c’est sur que ça ne sera jamais aussi poussé qu’avec suppression des œufs et du lait mais dans ce cas c’est la même choses que demander du hallal ou du cacher ou du bio, ça devient spécifique et peut être qu’il faut faire appel à un service extérieur. Il ne faut pas compter sur la restauration scolaire française, qui est là pour nourrir le maximum d’élèves, à moindres coups, avec une alimentation équilibrées, pour respecter toutes les volontés. C’est sur que c’est moins intéressant pour ceux qui ont les moyens de se nourrir mieux mais ça permet aux autres d’avoir aces à un alimentation meilleur que ce qu’ils pourraient avoir normalement.
            Ce que je dis, c’est aussi ce qu’on m’a fait comprendre moi quand je voulais venir avec mon propre repas à l’école, la chaine du froid on ne m’en a jamais parlé (étrangement on ne parle pas de chaine du froid quand il faut emmener son pic-nic pour des sorties scolaires), je pense que c’est un argument plus facile et aussi plus valable que le discours que je tiens là. Aujourd’hui l faut clairement mettre de sa poche si on ne veut pas attendre des reformes. Dans les écoles privées où je suis allée, l’échange était beaucoup plus facile, par contre quand la cantine était liée à la collectivité personne ne voulait rien entendre. Une année en primaire une mère prenais plusieurs enfants tous les midi et étaient payés par leurs parents pour leur faire à manger, ils pouvaient en plus se poser au chaud, lire et jouer, une vrai coupure qu’on jalousait tous à la cantine.

            Je comprends et je soutiens pour l’argument de santé, mais je pense que les vege/vegan ont une vision plus long terme et écologique, et que c’est plus intéressant pour la planète qu’il y ait des repas vegan apres-demain dans nos cantines que de se satisfaire demain de pouvoir donner un repas personnalisé a son enfant.

    2. Bon 1) Etant aller a l’école en France, Royaume uni, Amérique, est Australie. Je vous assure que dans CHAQUE payer, les panier repas sont très souvent mieux que se que la cantine offre.

      Pourqois les panier repas sont souvent mieux? Parceque les parent qui s’en fiche de se que mange leurs enfant, dans c’est pays, il vont a la cantine.

      Mais les parent qui s’interest a la nourriture de leurs enfant, eu, c’est EU qui font les panier repas.

      2) Selon, Sante Public France Bulletin épidémiologique hebdomadaire de Octobre 2016, 1 Français sur 2 est en surpoids. Et les panier repas son interdit, donc je pense pas que les panier repas soit vraiment une des cause d’obésité haha. ((example du menu de cantine pour toute les école de ma commune (en France) auhjourdhui. Salad tomate avec fromage, Frite, glace au chocolat est pain (le pain c’est tous les jour est SANS limite).

      3) Australia peut aussi être ajouter a la liste ou les panier repas sont normaux.

      1. Est puis pour faire un menu junk c’est coute plus cher ou égale a la cantine a moins que les cantine des commune de près ici soit just vraiment pas chère??2.50Euro par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *